Rechercher
  • Maguy

Les Lucioles, 06/09/2021

« Qui suis-je ? »

Vous vous posez souvent cette question existentielle.


« Et que suis-je venu faire ici ? »

« Pourquoi, je ne me sens pas à ma place ? »

« Pourquoi, je sens que cela sonne faux pour moi ? »


Le chemin peut parfois être long pour se retrouver.

Pour certains vous y êtes presque, pour d’autre vous n’y êtes pas vraiment.

Mais est-ce vraiment important de savoir où on en est ?

Non cela n’est pas utile


Ce n’est pas utile, car si vous saviez qu’il vous reste 1km, 10km, 100km à faire…

Continueriez-vous la randonnée ?

Vous vous arrêteriez peut-être sur le bord du chemin et vous ne verriez pas l’avion 15 mètre plus loin, qui vous attend.

100 km en avion est-ce si long ?


Non, savoir où on en est n’est pas utile.

Par contre, marcher avec le sourire avec cette flamme, cette bougie allumée ; ça c’est important.

Une bougie allumée en marchant, c’est permettre d’allumer toutes les autres bougies éteintes que l’on croise.

Pour que cela devienne une magnifique marche au flambeau de nuit, et en ski (ça va plus vite J)


Voyez-vous.

Etres allumé, qu’il pleuve ou qu’il fasse beau, c’est le plus important.


C’est juste, comme cela, que le monde changera.


Alors, comment allumer sa flamme et maintenir sa lumière ?


Là, est toute la beauté de l’Amour.

Que veut dire aimer, si ce n’est faire briller son âme.

Etre une âme éveillée.


Laisser place à son âme, c’est taire nos peurs, notre orgueil et notre susceptibilité.

C’est s’écouter et écouter l’autre.

C’est laisser le présent, nous donner tous ses cadeaux quotidiens.


C’est dire « oui » à l’autre et aux épreuves.

Les accepter simplement, en douceur.

Accepter de les vivre, avec la foi que c’est pour notre bien.

Que c’est pour permettre une prise de conscience en nous.

Que cette personne a été mis sur notre chemin pour nous.

Pour nous permettre d’accepter nos failles en miroir de l’autre et de les dépasser.


Demander et faire place à son âme, c’est accepter de ne plus avoir de certitudes.

Accepter d’être sot et de découvrir chaque nouvelle journée avec les yeux d’un enfant.


Accepter de s’être trompé et de demander pardon.

Et pardonner à l’autre, car finalement à sa place, dans sa peau, qu’aurais-je fait ?

Et puis, à travers sa faute… Ne m’as-t ‘il pas autorisé quelque chose que je ne m’autorisais plus ?


Aimer, c’est tout cela.


Aimer, c’est être courageux pour soi et donc donner du courage aux autres en retour.


Aimer, c’est être digne de l’être merveilleux que nous sommes.

C’est se respecter, car l’on est une beauté de la nature dans un corps de toute beauté.


C’est cela Aimer.


C’est cela être une luciole dans la multitude.

Elle est.

Sans voir, sans savoir ce qu’il se passera le reste de la nuit.


158 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Il est un terme couramment utilisé pour décrire un mécanisme humain maintenant bien visible que vous nommez vampirisme énergétique. Vous pouvez facilement trouver des exemples dans votre entourage. Ce

Accueillir l’amour dans sa vie, c’est d’abord ne jamais rejeter, ne pas rire d’un acte d’amour, ne pas le tourner en dérision… pour mieux le fuir. Accueillir l’Amour, c’est soutenir le regard de l’aut

Beaucoup de choses ne vous appartiennent pas dans vos émotions. Vous avez cette sensation d’avancer de manière importante dans la libération de vos souffrances passées… Et pourtant, un mal-être inexpl