Rechercher
  • Maguy

Le masculin et le féminin – 12/06/2022

Dernière mise à jour : 17 juin

Pour comprendre le rôle du féminin et du masculin, il faut revenir au sens premier de chacun.

À l’origine du monde.

À l’origine des origines.


Chacun d’entre vous peut décider de venir sur terre en étant tantôt homme, tantôt femme.

Vous avez tous été l’un ou l’autre dans l’une de vos innombrables vies.


Et puis un jour, certains d’entre vous se sentent assez solides et puissants et décident d’incarner les deux en même temps.

Cela demande une véritable puissance, car la réussite de cette union nécessite un équilibre parfait. Équilibre que très peu de couples expérimentent dans votre temps actuel, car votre monde est complètement déséquilibré.

C’est ce que certains appellent les âmes jumelles.

C’est une âme qui incarne les deux polarités dans deux corps différents dans une même ligne de temps.

Ce phénomène est au service de l’élévation et du rééquilibre de la Terre et non à celui de l’élévation de l’âme.


D’une certaine façon, vous êtes tous des âmes jumelles, car vous avez vos jumeaux, c’est-à-dire vous-même, qui vivez en même temps vos anciennes et vos futures vies. Comme peut l’être votre deuxième vous dans celle-ci.

Le temps n’est pas linéaire : c’est une boucle, une spirale qui n’est que multitudes d’expériences et d’amour.

Qu’importe le temps, vous vous êtes décuplé à l’infini, mais votre âme est un.


Si nous revenons au sens de ces deux sexes distincts qui permettent, sur Terre, l’évolution de l’homme – évolution, au sens de la conscience spirituelle, car c’est le défi de ce début de millénaire –, il n’est plus à ce stade, question d’évolution organique, mais d’évolution de conscience.


Le féminin conçoit et reçoit.

Le masculin est traversé par l’amour divin et le transmet au féminin qui l’élève et le rayonne par tous ses sens.


Il ne peut y avoir l’un sans l’autre.


Sans le masculin, le féminin perd sa conscience, tourne en rond et meurt car il n’est plus alimenté par la source.

Sans le féminin, le masculin perd sa raison d’être, l’ego devient tout-puissant et s’autodétruit.


C’est donc un équilibre.

C’est de cet équilibre que naît l’amour universel.

C’est de cet équilibre que grandit, grandit, grandit encore la lumière.

C’est de cet équilibre que les âmes dansent ensemble et parviennent à déjouer les pièges de l’ego et de l’ombre.

Dans vos sociétés déséquilibrées, où le masculin est surreprésenté, qu’est-ce qu’un homme idéal ? Qu’est-ce qu’une femme idéale ?


Les schémas, les rythmes, les obligations, les programmations ont été tellement puissants que vous ne pouvez plus accepter vos rôles et vous ne savez même plus quel rôle vous êtes censé jouer.

Il est si difficile de vous y retrouver !


Un homme doit être fort, pour sa famille, sa patrie.

Ne pas pleurer.

Être insensible quand il représente l’autorité, mais sensible dans l’intimité.

Comment savoir quel homme être ?

Il est si facile de se perdre entre dureté et gentillesse !

Et quelle perversité devient-on quand les modèles du père et de la mère sont tordus, inversés, et que l’amour n’existe plus ?


Comment être une femme quand tant de maltraitances et d’abus ont été et continuent d’être perpétrés ?

Comment accepter la tendresse après la rudesse ?

Comment concevoir en étant mal inséminée ?

Comment créer, envelopper, quand les briques produites par l’homme sont instables et cassent à la première tempête ?


Comment aimer quand on n’a pas été aimé ?

Comment montrer quand rien ne nous a été montré ?

Comment faire quand on croit que l’on ne sait pas être femme ou homme ?


Mais être qui on est, c’est simplement être qui on est.

En acceptant pleinement d’être la femme ou l’homme.

De jouer son rôle divin.

Son rôle divin est merveilleux.

C’est avant tout un rôle de conscience.

Avoir conscience d’être cette lumière, cette âme parfaite, qui a choisi ce corps et cette polarité parfaite pour jouer le jeu de l’équilibre créateur et ascensionnel.


Il faut comprendre que tout seul, vous n’êtes qu’une partie.

Seul, vous êtes incomplet.

À deux, vous êtes infinis.


L’univers se voit et transparaît dans le couple. Tout est possible, tout peut se créer.

Le couple permet la création universelle sur la terre.

C’est donner cette fréquence à la terre et l’irradier vers les autres.


L’homme, c’est cette vague qui traverse et inonde.

L’homme sillonne la vie, en montrant, en cherchant la lumière pour la distribuer autour de lui.

Il est généreux.

C’est sa générosité qui le rend puissant et protecteur.

C’est sa générosité qui le rend aimant, tendre, et surtout humble d’être grand.

Humble d’être celui qui prend la place haute du chef de famille, pas pour lui, pas pour le pouvoir, mais simplement car il sait que c’est la place à tenir pour être cette force de protection pour les siens.

C’est lui qui apporte l’abondance.

Il est humble de se savoir si petit à côté de la femme, et prend sa place haute pour elle.

Pour qu’elle puisse créer, fabriquer le feu, le foyer. Pour qu’elle puisse faire tout fonctionner.


La femme est une planète.

La femme est un temple sacré.

La femme est une maison.

La femme est la Terre.

C’est par la femme que l’humanité existe.

Et l’homme comprend qu’être cet homme droit et véritable permet à la femme, à la création, à la vie, de perdurer.

L’homme est un passeur, un serviteur.


L’homme guide et la femme décide.

L’homme est doux et la femme l’accueille.

L’homme raconte la joie et la femme sourit.


Quelle responsabilité pour l’homme !

C’est par tous ses actes que la femme sera belle ou non.


La puissance masculine et la puissance féminine existent partout dans l’Univers.


Pour donner une image : la Terre est la femme et l’humanité est l’homme.


L’élévation de la conscience de la Terre permettra la pérennité de l’humanité. Mais c’est l’humanité qui en est responsable.

Cette élévation ne se fera que par la réconciliation du féminin et du masculin sacré en l’humanité.

Et cela se vit dans votre couple.



101 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Il est un terme couramment utilisé pour décrire un mécanisme humain maintenant bien visible que vous nommez vampirisme énergétique. Vous pouvez facilement trouver des exemples dans votre entourage. Ce

Accueillir l’amour dans sa vie, c’est d’abord ne jamais rejeter, ne pas rire d’un acte d’amour, ne pas le tourner en dérision… pour mieux le fuir. Accueillir l’Amour, c’est soutenir le regard de l’aut

Beaucoup de choses ne vous appartiennent pas dans vos émotions. Vous avez cette sensation d’avancer de manière importante dans la libération de vos souffrances passées… Et pourtant, un mal-être inexpl